En 2000, il y avait 10 millions de nouveaux cas de cancers dans le monde. En 2020, il y en aura le double. A l’occasion de la Journée mondiale contre cancer, vendredi 4 février, le professeur David Khayat, chef du service de cancérologie à la Pitié-Salpêtrière, détaille les progrès des thérapies. A ses yeux, toutefois, la meilleur arme reste la prévention, en particulier contre le tabagisme.

Retrouvez la suite de cet entretien sur jolpress.com