Le professeur David Khayat s’est rendu dans les studios d’Europe 1 le 18 octobre 2013 au matin pour réagir aux dernières conclusions de l’OMS en matière de pollution de l’air: « L’air que nous respirons est un cancérigène de niveau 1. C’est à dire qu’il est aussi cancérigène que le tabac, aussi cancérigène que le mercure ou le cadmium (…). Dans l’air, il y a une contamination par des petites particules (…) qui vont jusqu’aux dernières petites bronches de nos poumons et contaminent nos cellules. »

Pour écouter et visionner son interview, cliquez ici.