Le site internet « La maison du cancer » a consacré un article au professeur Khayat intitulé « David Khayat, un mandarin qui connaît le poids des mots ».

Vous pouvez retrouver ce texte écrit par Pascale Senk dans son intégralité en cliquant ici.